Instinct indigène

 

Se dégager de ses filtres

28/02/2020

Se dégager de ses filtres

En sixième, la gravité fut abordée en sciences physiques.

 

A cette époque, j'ai fait un rêve dans lequel je me levais de mon lit, ouvrais ma fenêtre de chambre et décidais de m'élancer parmi les arbres pour planer ensuite au dessus du bois, sur la colline surplombant un bout de la vallée.

Naturellement, je flottais dans les airs avec plaisir jusqu'au moment où j'ai pensé à la gravité.

 

Et là, ce fut une véritable lutte de l'esprit pour pouvoir rester dans le ciel, alourdit par cette force dogmatique, vérité absolue ingurgitée à l'école, je devais chuter. J'ai réussi quand même à reprendre de l'altitude mais c'était pénible.

Je me suis sclérosé dans l'ennui scolaire, cependant j'ai repris ce rêve 24 ans plus tard et cette fois, non seulement je volais sans aucune lourdeur mais faisais aussi voler des objets.

 

Un être humain peut mourir en ne s'alimentant plus. Il peut aussi vivre prânique en se liant à la Source.

 

Lois et théories scientifiques sont des vérités relatives fonctionnant dans un ou plusieurs référentiels et pas d'autres. La gravité n'a aucune accroche dans le monde onirique à moins de la lui accorder.

Les prendre pour absolues nous fait basculer dans le dogme, entrave nos habiletés naturelles, c'est un filtre sur la perception du Monde tel qu'il est.

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Service gratuit simple et accessible à tous

Créer un site web gratuitement
Créer un site web avec